Une direction à suivre, une planète à sauver!

CCC                      21 JANVIER 2018

Marc 1 : 21-28

Pour commencer, il faut que je vous dise que je ne suis pas du tout royaliste! Cela étant dit, je dois confesser que j’adore la série de télévision sur Netflix, THE CROWN, qui traite du tout début du règne de la reine Élizabeth. Je le trouve fascinant parce que, premièrement, j’ai toujours aimé l’histoire, et c’est fascinant de voir des évènements historiques, dont j’étais conscient pour les avoir lu dans les journaux, maintenant dans une série à la télévision. La deuxième raison serait que la royauté anglaise a pu survivre à travers toutes sortes de changements politiques depuis des siècles, ce qui est quand même pas mal intéressant.

Tout cela étant dit, pourquoi j’en parle maintenant. Dans un épisode, la reine Élizabeth, avec sa mère, regarde à la télévision l’évangéliste américain Billy Graham prêcher à des foules immenses en Angleterre. Elle est très impressionné et fait venir l’évangéliste la rencontrer au palais. Une amitié se développe qui a duré des années. Dans cet épisode, la reine lui mentionne que quand il prêche il est très convaincant. Il parlait avec autorité et des foules immenses venaient l’écouter. Elle n’avait pas l’habitude d’entendre l’évangile prêcher de cette façon. Un petit mot quand même en défense de ses prêtres anglicans qu’elle aurait entendus. Cela doit être assez intimidant de prêcher devant la reine qui est chef de l’église anglicane en Angleterre! Donc la reine, comme n’importe qu’elle croyante, avait été personnellement touchée par un évangéliste qui enseignait avec autorité.

Vous voyez peut-être le lien…l’évangile d’aujourd’hui nous présente Jésus qui commence son ministère à Capernaüm et enseigne avec autorité. Les personnes qui l’écoutaient dans ce synagogue, étaient frappées parce qu’il leur enseignait avec autorité et non comme les scribes. Les scribes, en parlant du Torah, leur livres sacrés, ce qu’on appelle l’Ancien testament, l’enseignaient utilisant la tradition pour l’expliquer. Voilà ce que le texte veut dire parce que nos ancêtres l’interprétaient de cette façon!

Jésus, lui, prenait les textes mais allait à l’essence même de ce qui était écrit. Il enseignait avec autorité. Il savait ce que Dieu voulait et espérait de son peuple.

Les gens étaient surpris, impressionnés, avec ses enseignements.

Aujourd’hui qu’en est pour nous? Ici au Québec, est-ce qu’on cherche enseignement avec autorité? …..Penses pas! On a une réaction dans nos tripes à tout ce qui semblerait parler de contrôle à cause du passé et le contrôle de l’église dans la vie des gens.

Mais autorité et contrôle n’est pas la même chose.

Par exemple, notre groupe biblique francophone, Pain, Partage et Prière, étudie présentement l’évangile de Mathieu, les chapitres 5, 6 et 7, qu’on nomme le sermon sur la montagne. Ce sont divers enseignements de Jésus que l’église, à ses tout débuts, avait regroupés. Ils sont un bloc. L’église les utilisait même comme catéchèse pour les nouveaux croyants, les gens qui voulaient devenir chrétiens. Ils étudiaient ce que Jésus avait dit puisque le Christ parlait avec autorité.

2000 ans plus tard, nous sommes une dizaine de personnes qui étudient ces enseignements et qu’est-ce qu’on découvre? Jésus nous donne une direction, il parle avec autorité, il nous pointe dans la bonne direction. Il ne nous contrôle pas.

Je trouve cela excitant, parce que la parole est vivante. Jésus Christ nous interpelle toujours aujourd’hui à penser à nos choix difficiles, que çà soit sur comment on vit notre sexualité, ou notre relation avec l’argent, avec l’État, ou avec les autres. Jésus-Christ nous parle avec autorité. Il ne nous dit pas quoi faire. Il nous invite à réfléchir.

Je sais que pour moi, et je pense pour beaucoup de Québécois, un Jésus Christ qui nous pointe dans la bonne direction et nous invite à trouver les solutions qui vont respecter nous-mêmes, les autres et l’environnement, est l’autorité que nous cherchons.

Jésus-Christ donc est toujours celui qui nous enseigne avec autorité.

L’évangile nous donne un autre morceau important. Les gens étaient impressionnés avec l’autorité qu’enseignait Jésus mais c’est aussi le fait qu’il a pu libérer un homme de l’emprise d’un démon.

On n’a pas besoin de faire une analyse de ce qui s’est passé exactement. Nous ne fonctionnons plus du tout avec les mêmes repères. La compréhension des problèmes de santé mentale n’existait pas au premier siècle. Ce qui est important pour nous aujourd’hui est que l’autorité de Jésus était confirmée par les gens présents par ses enseignements et par ses actions pour libérer un homme.

Je crois que, quand on cherche à suivre les enseignements de Jésus pour les problèmes complexes à quoi nous faisons face, nous avons besoin de nous demander une question très simple. Si on suit la direction que nous croyons être où Jésus Christ nous pointe, est-ce que les gens vont être mieux? Est-ce que la terre sera en meilleur forme?

J’ai lu cette semaine une nouvelle qui m’a choqué. Les scientistes nous avertissaient que puisque les pays n’atteindront pas leur objectif de baisser le taux de réchauffement de la planète à cause de certaines décisions gouvernementales, d’autre mesures auront besoin d’être prises pour limiter l’impact de cette augmentation sur l’environnement. Les scientistes nous informaient qu’il existe un plan à commencer à injecter dans l’atmosphère dès cet été, des particules pour diminuer la chaleur du soleil. Ces particules créeraient comme une couverture, un isolant. Les scientistes nous avertissent quand même, que si jamais on arrêterait cette procédure dans le futur, puisque c’est une procédure qui aurait besoin d’être appliquée régulièrement, plusieurs espèces ne pourraient survivre l’augmentation rapide des températures planétaires.

En lisant l’article, je me suis dit, c’est absolument fou et c’est clair que les gouvernements et les individus qui ne reconnaissent pas le problème du réchauffement planétaire et ce qu’il faut faire pour la corriger, ne parlent pas avec autorité et ne libère pas la planète mais la détruise.

Chacun de nous a une responsabilité en tant que disciples de Jésus d’être certain que nos actions sont pour le mieux de tous et toutes et de la planète, et que, par nos actions, nous libérons et réconcilions la terre à ce que Dieu voudrait.

Mes frères et sœurs, l’évangile d’aujourd’hui nous dit que les gens ont été impressionnés par Jésus quand il a commencé son ministère, parce qu’il enseignait avec autorité.

Jésus Christ est toujours cela pour nous. Nous n’avons qu’à tourner de nouveau à ses enseignements et le laisser nous pointer dans la bonne direction.

Finalement, les gens ont été impressionné parce qu’il enseignait avec autorité mais aussi parce qu’il a libéré un homme de sa maladie.

Alors faites que vos actions soient libératrices et rédemptrices pour la planète entière.

Allons vers la source qui est le Christ qui nous guidera avec autorité et soyons attentifs à l’impact de nos gestes.

Poster un commentaire