Pas encore de commentaires

Calendrier Ecojustice de la première semaine de carême: 17 – 27 février

Repentance écologique : Changer de cap

Réflexions à méditer en parcourant notre Calendrier de carême

Mercredi des cendres : “Souviens-tu que tu es de la poussière, et que tu retourneras à la poussière”.  Le mercredi des cendres, on nous rappelle que Dieu nous a créé à partir de l’argile de la terre. Faits à l’image de Dieu, nous sommes quand même des créatures du jardin et faisons partie de la communauté de tous les êtres vivants.  Lorsque nous comprenons que cette communauté est sacrée, nous réalisons que notre appartenance est un honneur, une joie et une responsabilité formidable.

La première semaine de carême : « Seigneur, envoie ton Esprit, et renouvelle la face de la Terre. » (Psaume 104). La plupart des chrétiens sont conscients que le temps du Carême est traditionnellement un temps de renoncement à soi et de jeûne.  C’est aussi une période de préparation au baptême pour les nouveaux venus dans la foi. Ce que nous ne réalisons peut-être pas, c’est que, pendant les quarante jours précédant Pâques, les chrétiens se sont abstenus non seulement de viande, mais aussi d’œufs et de produits laitiers.  C’est encore le cas dans les églises orthodoxes orientales.  Cette pratique n’était pas seulement une question ou une pénitence, ou un exercice du pouvoir de la volonté.  Il y avait un lien direct entre le fait de “renoncer” aux œufs, au lait et à la viande, et la nécessité de permettre à une nouvelle vie de s’épanouir au printemps.  Il est important, au printemps, de permettre aux œufs de devenir des poulets, de réserver le lait aux veaux et agneaux, et de protéger les jeunes animaux, pendant un certain temps, des prédateurs humaines.  Le carême était ainsi une période où les humains, par leur propre retenue, agissaient en accord avec nos vœux de baptême : de participer dans « le renouvellement de la face de la Terre. »

Poster un commentaire

%d bloggers like this: